Narbonne ne se rassure pas

Le RCNM avait les clefs du derby. Avant de repartir frustré et déçu. Narbonne n’est pas passé loin (15-13). Vraiment. Le derby s’est joué « à la dernière seconde de la dernière minute » confirme Paul Goze, le président de la Ligue, venu en spectateur à Domec. Un match en trois actes. Tous très différents. Notamment côté narbonnais …

(cf. L’indépendant)